• Fiche détaillée
  • Le végétal est mis en valeur par le minéral, comme dans la nature. Les pierres, pour les plantes, offrent de nombreux avantages. Il n'est pas évident de les employer car utilisées sans réfléchir, les pierres donnent un aspect artificiel alors qu'on voulait du naturel !

    Pierres à plantes
    La présence de morceaux de roches réussit bien aux végétaux. En effet, les pierres atténuent les variations de température à proximité. Elles se refroidissent et se réchauffent plus lentement que la terre aux environs, préservant les plantes voisines des variations trop brusques de température.
    En été, la terre sous les pierres est moins sèche qu'ailleurs, et les plantes apprécient d'y trouver un peu d'eau pour se maintenir.
    Enfin les pierres donnent un aspect naturel aux plantes, dont elles font ressortir la silhouette. C'est particulièrement vrai pour les plantes rampantes, dont les tiges courent sur le sol.

    Seules ou en groupe ?
    Vous pouvez disposer les pierres de plusieurs façons. Tout dépend, pour réussir cet aménagement, du nombre de pierres dont vous disposez et de leur taille.
    Si vous n'avez sous la main que des cailloux de petite taille, disposez-les en couche, comme un gros gravier. Les pierres intermédiaires (entre 10 et 50 cm de longueur) serviront à fabriquer des petits murets (voir plus loin).
    Si en revanche vous avez de grosses pierres, dont la plus grande dimension mesure au moins 50 cm, les choses sont différentes. Vous pouvez par exemple les isoler en les plaçant debout. Enterrez un tiers au moins de la pierre, l'idéal étant de l'enterrer à moitié, afin qu'elle reste stable. Ou alors, calez-la avec une gachée de ciment, à 10 cm sous terre. Ainsi, une grosse pierre érigée marque l'angle d'une allée ou donne de la hauteur à côté d'une plante tapissante. Cette disposition n'est pas naturelle.
    Mieux vaut coucher les grosses pierres si vous souhaitez obtenir un effet plus réaliste. Dans ce cas, il faudra aussi les regrouper. Installez-les assez proches les unes des autres, juste posées au sol. Plantez une touffe de fleur ou un petit arbuste dans les lacunes les plus grandes. Installez des plantes rampantes ailleurs, qui combleront les joints. L'helxine (Soleirola soleirolii) est imbattable, mais la sagine ou le thym rampant (ou serpolet) sont aussi très adaptés à cet usage.

    Un muret de pierres
    Une des meilleures façons de valoriser les plantes avec du minéral consiste à aménager un muret. Vous pouvez vous contenter d'empiler les pierres à plat, sur une largeur de 50 cm au moins, de façon à composer un mur de pierres sèches. Rien que cela constitue un bon exercice physique !
    Ce type de muret est idéal au pied d'un talus dont on veut empêcher la terre de dévaler. Plus les pierres seront grosses, plus le muret sera large et meilleur sera son effet de "digue" contre le ravinement. Vous pouvez alors planter le dessus du muret en rapportant de la terre.
    Vous pouvez aussi installer des plantes à la verticale, en plantant des végétaux adaptés, dans des poches de terre rapportée : orpins, campanules, cinéraire... Elles se ressèment d'elles-mêmes !
  • Photos (3)
  • Que planter avec les pierres ?
    Que planter avec les pierres ?
    Pierres à plantes
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright
    Que planter avec les pierres ?
    Que planter avec les pierres ?
    Seules ou en groupe ?
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright
    Que planter avec les pierres ?
    Que planter avec les pierres ?
    Un muret de pierres
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright