• Fiche détaillée
  • Une marée de couleurs, des floraisons qui se relayent pour un jardin qui fait l'admiration des amis : ça n'est pas compliqué à faire ! Il suffit de bien choisir et ordonner les végétaux. Les fleurs vivaces offrent pour cela toute la diversité nécessaire.

    Le bon plan
    Les arrangements les plus réussis sont souvent les plus faciles à entretenir. Pour cela, il vous faut avant tout tracer sur une feuille de papier les contours du massif à aménager (vu de dessus). Toujours au crayon, découpez cet espace selon vos envies, en taches de couleurs par exemple. Plus le dessin est simple et plus il vous sera facile de parvenir à votre but. A moins que vous ne recherchiez des effets très particuliers, comme une couleur très précise, basez-vous sur des plantes disponibles dans le commerce. Prenez en compte la couleur des fleurs et du feuillage mais aussi la hauteur de chaque plante ainsi que les saisons pendant lesquelles elle est intéressante. Il suffit alors, sur le papier, de jouer à les associer de diverses façons, avant de trouver la combinaison qui vous semble la plus avantageuse, ou qui tire parti du lieu.

    Les grands à l'arrière
    Si vous ne souhaitez pas vous casser la tête, organisez votre massif en vagues de plantes se succédant de l'avant vers l'arrière du massif. Par exemple, placez près de la bordure des végétaux de petite taille, qui ne dépassent pas plus de 20 cm de hauteur. Placez derrière des végétaux un peu plus haut, de 30 à 50 cm de hauteur et ainsi de suite, jusqu'à meubler l'arrière du massif avec de grandes plantes, comme des vivaces géantes ou des arbustes.
    La quantité de plants à acheter dépend de chaque variété, certaines se développant plus vite que d'autres. Les petites plantes gazonnantes doivent être plantées assez serrées, de 6 à 10 plants par m². Les très grosses fleurs pérennes ont besoin de beaucoup de place, et il suffit parfois d'en planter une seule sur 1 m² pour occuper tout l'espace en quelques années. Si votre terre est bonne et que vous êtes un peu patient, réduisez la densité. Si votre terre est pauvre ou que vous êtes pressé, augmentez-les. Mieux vaut tout planter la même année, sans quoi vous vous retrouveriez face à un massif "en chantier" pendant longtemps. Sinon, vous pouvez commencer par aménager un petit massif, que vous agrandirez ensuite. Cela permet d'étaler le travail et les dépenses mais rend plus difficile la réalisation d'un massif réussi. En effet, vous devrez penser l'agrandissement du massif de façon à ce qu'il reste harmonieux avec les plantes déjà en place.

    Garanti sans risque
    Vous ne risquez pas de grosse erreur : si une plante semble ne pas être à sa place, déplacez-la ! Au printemps, avant qu'elle ne démarre, arrachez-la à la fourche et replantez-la aussitôt, à un endroit où elle sera plus jolie. N'oubliez pas de replanter quelque chose à la place, à moins que les plantes voisines n'aient pris du volume l'année passée.
  • Photos (3)
  • Que planter dans un massif de fleurs ?
    Que planter dans un massif de fleurs ?
    Le bon plan
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright
    Que planter dans un massif de fleurs ?
    Que planter dans un massif de fleurs ?
    Les grands à l'arrière
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright
    Que planter dans un massif de fleurs ?
    Que planter dans un massif de fleurs ?
    Garanti sans risque
    Auteur: Jean-Michel Groult
    Copyright