• Fiche détaillée
  • La craie pure constitue un milieu hostile pour beaucoup de plantes. Heureusement, certaines adorent ça ! Adoptez-les pour ne plus craindre de voir le sol rester nu.

    Il y a calcaire et calcaire
    Par sols calcaires, on entend souvent "sol alcalin", c'est-à-dire dont le pH (l'acidité) est supérieure à 7. Mais un sol peu acide ne gène pas forcément beaucoup les plantes. Ce qui en dérange beaucoup, c'est ce que l'on appelle le calcaire actif, c'est-à-dire la quantité de sels de calcium qui sont présents dans le sol au niveau des racines. Ce facteur est difficile à mesurer mais il est pourtant essentiel : ce n'est pas parce qu'un sol est presque blanc qu'il est forcément super-calcaire ! Les sols les plus calcaires, par exemple, sont souvent de couleur brune ! N'hésitez pas à faire une analyse de terre en cas de doute.

    Les bonnes plantations
    Même en terre très calcaire, de nombreuses plantes acceptent de pousser sans le moindre signe de maladie : rosiers (greffés sur Rosa canina), aubépines, buis, cytise, lilas, genévriers, cotonéasters, Cotinus, valériane, sauge officinale, pins et cornouillers arbustifs en sont quelques exemples.
    Le piège vient surtout de plantes qui ne supportent pas le calcaire alors qu'elles poussent naturellement dans des sols secs, comme l'arbousier (ou arbre aux fraises), la lavande à toupet (Lavandula stoechas), l'ajonc d'Europe ou les genêts. Dans bien des cas, les plantes ne se plaisent pas en sol calcaire non pas à cause des sels de calcium, mais parce que la terre devient trop sèche en été. C'est le cas des glycines, des clématites ou des viornes. En paillant le pied et en choisissant des coins qui ne sèchent pas trop, ces plantes poussent en sol calcaire.

    La bonne méthode
    Planter en sol très calcaire exige de bien préparer le sol et d'apporter du soin au moment de la mise en place des végétaux. Retirez les cailloux dans le trou de plantation si le sol est rocheux. Travaillez le sol en profondeur et incorporez du compost mûr ou un terreau de plantation (pas de terre de bruyère). Démêlez la motte des plants à installer pour étaler les racines au fond du trou de plantation et comblez avec une terre enrichie en terreau de plantation. Arrosez toujours copieusement et paillez le pied dès la fin de l'hiver.

    Contre la chlorose
    N'attendez pas que la plante montre des signes de décoloration : déposez régulièrement du compost mûr au pied de la plante. Nourrir le sol évite que le calcaire n'agisse. Car une fois que les feuilles se décolorent, il faut traiter pour la faire reverdir et cela "drogue" la plante aux engrais anti-chlorose !

    Bon à savoir: en sol calcaire, les plantes ont tendance à se décolorer plus facilement après un hiver humide car le calcaire du sol a été dissous. La situation revient à la normale en cours de saison, moyennant un apport de compost.
  • Photos (6)
  • Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    Un jardin en sol calcaire.
    Auteur: B&G Media
    Copyright
    Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    La coronille et le cognassier du Japon, deux plantes parfaites pour sol calcaire.
    Auteur: B&G Media
    Copyright
    Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    La coronille et le cognassier du Japon, deux plantes parfaites pour sol calcaire.
    Auteur: B&G Media
    Copyright
    Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    La lavande-papillon est réservée aux sols acides alors que les autres lavandes aiment le calcaire.
    Auteur: B&G Media
    Copyright
    Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    Un framboisier en sol calcaire : il déteste !
    Auteur: B&G Media
    Copyright
    Que planter en sol calcaire ?
    Que planter en sol calcaire ?
    Amendez copieusement la terre du trou de plantation.
    Auteur: B&G Media
    Copyright